ENFIN
ENFIN
QUESTIONS DE GENES
COMMENT?
LA PREPARATION
PREPARATION BIS
L'INSEMINATION
LE TEST
ET L'ACCOUCHEMENT
 
Enfin je me décide à écrire.

Cela fait trés longtemps que j'y pense, mais aujourd'hui, plus que tout, j'en ai besoin.
J'ai 37 ans et je suis sur le point d'avoir un enfant.

C'est peut être banal, mais nous avons mis cinq ans avant de franchir le pas. Cinq ans de discussions entre amis avant de prendre cette décision si simple pour tous...

Il faut peut être que je dises que mon amie est aussi une femme et que donc, plusieurs problèmes se posent à nous.
Le premier et le plus évident, c'est que nous ne pouvons pas le concevoir ensemble,et donc il nous faut un géniteur...
Mais pour moi malgrés cette évidence, le problème ne se situait pas là.Le vrais et l'éternel problème était les autres,l'entourage, mais aussi tous les gens que l'enfant serait ammené à rencontrer.Il est toujours facile d'assumer son choixde vie, mais n'est il pas égoiste de notre part de l'imposer à un enfant ?

Tous nos proches sont au courant de notre relation.
Nos parents ont accepté cette relation, car nous ne laissons rien paraitre devant eux. Ca leur laisse la possibilité de nous voir comme des amies et non comme un couple.
Mais lorsque l'enfant sera là, comment vont ils réagir ?
Bizarrement, se sont les grand-parents qui l'ont su les premiers et qui l'ont le mieux accepté...Ils sont même pressés que l'on ait un enfant.
Nos amis n'ont pas fait de distinction,leurs enfants nous appellent tatie sans aucun préjugé.
Les autres, que cela soit au travail ou dans notre quartier, le savent sans le savoir. Pour eux nous sommes les "filles", ils sont polis et ne font jamais d'allusions mal placées.Le reste n'a pas d'importance, je me fout de se qu'ils pensent ou peuvent dire sur nous...

Par contre,je ne peux m'empècher de penser que lorsque l'enfant sera là, tout va changer...

Nous ne vivons pas cachées, mais nous ne nous faisons pas remarquées et je pense de plus en plus que même si aujourd'hui tout le monde fait comme si, demain beaucoup vont révéler leur vrais visage...

Mais pourquoi devrais je me sentir coupable d'aimer et d'être aimé, au point de vouloir un enfant ???

bibou1307
06/11/05