LA PREPARATION
ENFIN
QUESTIONS DE GENES
COMMENT?
LA PREPARATION
PREPARATION BIS
L'INSEMINATION
LE TEST
ET L'ACCOUCHEMENT
 
Je pensais qu'il suffisait de trouver une clinique et qu'un mois aprés, on nous injectait la précieuse semence. Et bien non, j'ai découvert pendant ces longs mois, que si vous n'étiez pas organisées, endurantes, persévérantes,vous ne connaitriez jamais l'insémination...

Il fallait déjà trouver la clinique,et là je dis merci internet. Notre premier choix s'est tourné vers une clinique BELGE, par facilité de communication (Que voulez vous, nous parlons trés mal l'anglais et l'espagnol).Mais au bout de 10 mois d'attente sans aucune nouvelle et aprés maintes relances, ils ont fini par nous contacter.Trop tard bien sūre, je ne suis pas assez patiente et puis je trouve que dix mois d'attente pour dix minutes d'insémination, c'est me prendre pour une imbécile, surtout sans aucune réponse de leur part.
Entre temps nous avons contacté une clinique ESPAGNOL, dont la réponse fut imédiate et trois jours aprés nous avions tous les documents en Français.
Enfin, notre histoire prenait forme...

Aprés lecture des documents, et vu le nombre d'examens qu'ils demandaient, je suis tombée à la renverse...
Entre les examens hormonaux, les échographies, la toxo, la rubéole et tous les examens dont nous n'avions même pas compris leurs noms et leurs utilités, vous vous dites que vous n'en sortirez jamais.
Et là, je dis un grand merci à notre gynéco qui a eu la patience de nous expliquer, de nous conseiller, et surtout de tout nous prescrire.

Une fois les examens finis nous sommes parties en Espagne pour notre premier rendez vous.
Un jour inoubliable, j'était au cent coup, nous allions découvrir enfin ce lieu si important à nos yeux. Et bien détrompez vous, rien de magique à tout cela, c'est tout simplement une clinique trés trés propre. Nous n'avons croisées aucun patient, je n'ai vu au total que 4 secrétaires , une infermière et un médecin et pourtant c'est immense, j'avais vraiment la sensation d'être dans un film de sience fiction.
Malgrés tout cela ils nous ont paru sérieux et c'est pour cela que nous avons continué...
Le plus dure de cette journée, fut d'apprendre que nous n'avions qu'une chance sur quatre pour que l'insémination marche. Une chance sur quatre, pour que notre rêve se réalise...
Je ne vous dirai pas tous les mots grossiers ou pas qui ont traversé mon esprit à cet instant.
Je trouvais cela tellement injuste. Et pourtant, nous avons décidé de continuer notre histoire. Même si jusqu'a maintenant je n'y trouve aucune magie, aucune passion, je sais que lorsque nous aurons cet enfant tout cela ne sera que des souvenirs à raconter autour d'une table...


bibou1307
06/11/05